Plaid personnalisé

Ca y est. La puce passe chez les grands à la crèche. Dernière étape avant l’école (non, non, pas de larmichette, j’ai juste une poussière dans l’oeil…).

Pour cette étape, les puéricultrices demandent d’amener une couverture pour qu’elle puisse personnaliser son petit lit.

J’avais acheté, à sa naissance, deux plaids: un orange vif (utilisé pour la couverture de Maxi Cosi) et un vert pomme. Jusqu’à présent, je l’avais utilisé tel quel pour la couvrir dans sa poussette. Mais pour l’utiliser à la crèche, j’ai voulu le personnaliser.

A moindre frais, j’ai utilisé un reste de tissu vert à étoiles et du fil blanc cassé. J’ai découpé des étoiles et son prénom dans le tissu, que j’ai pré-collé sur le plaid avec du tissu thermocollant. J’ai ensuite tout simplement contouré les formes avec le fil blanc cassé en point zigzag serré. Et voilààààà! La puce est très contente de sa couverture et est parée pour la grande section!

plaid-elsa

Couverture pour Maxi Cosi

Toujours dans l’optique de la préparation de la venue de la petite puce, j’ai testé le patron Hooded carseat blankies de Kelly du blog The Complete Guide to Imperfect HomemakingIl s’agit tout simplement d’une couverture avec des fentes prévues pour laisser passer les sangles du Maxi Cosi (ou autre siège-enfant de voiture).

C’est en anglais (désolée pour les Françaises récalcitrantes aux langues étrangères…) mais pas de panique! Kelly a eu la bonne idée de faire un pas-à-pas en photo très bien fait qui permet de comprendre facilement les étapes à suivre.

Le patron original proposait deux tissus entre lesquels on intègre une couche de flanelle. J’ai simplifié l’histoire en utilisant un plaid et un joli tissu… avec des petits renards!!! ^^

plaid maxi cosi1

Résultat pas trop parfait… Je vais d’ailleurs éviter de faire des gros plans! En clair, le tissu a un peu bougé pendant la coupe et la couture. Du coup, il n’est pas très symétrique. Mais de toute façon, une fois dans le Maxi Cosi, avec un bébé dedans, c’est le genre de choses qui ne se voient pas. De plus, la pose du biais est encore une étape compliquée pour moi… Surtout quand il s’agit de faire des angles que j’ai fait au feeling.

Bref, voilà ce que ça donne ouvert.

plaidmaxicosi2

Et ce que ça donne une fois fermé et bien emballé!

plaidmaxicosi3

Encore une bonne chose de faite!

Prochain projet (fini aujourd’hui) que je vous présenterai: un couvre Maxi Cosi (et plus une couverture, attention de ne pas se tromper! 😉 ) pour isoler bébé du soleil.

Grannysquare géant

Grande nouvelle! Notre petite terreur est en préparation et doit venir agrandir la famille cet hiver. Pour préparer sa venue, j’avais envie de tricoter ou crocheter une couverture douillette. D’ailleurs, il va falloir vous y habituer. La plupart des projets en cours sont des projets pour bébé, du coup!

Comme j’ai une heure de trajet en train matin et soir, je me suis dit que je rentabiliserais bien ce temps perdu pour travailler sur cette couverture. Dans ce cas, le crochet était plus adapté à l’espace qu’on a dans le train. En plus, il paraîtrait que les aiguilles à tricoter sont interdites dans les trains car jugées trop dangereuses… C’est une arme blanche quand on y pense! Ooouuhhh la vandale!

Bref, j’ai vite craqué sur le principe d’un géant granny square. Et une fois les couleurs choisies, je me suis lancée.

granny2

J’ai utilisé deux couleurs sobres (ici, gris et blanc) et une couleur peps (le corail, évidemment!). J’ai commencé par quatre rangs en corail puis j’ai alterné deux rangs de chaque couleur jusqu’à ce que le carré mesure environ 80 cm de côté (ici, plutôt 85cm).

Comme bordure, j’ai fait un rang de mailles serrées dans la même couleur que la dernière couleur employée (ici le blanc), suivie d’un rang de point écrevisse dans la couleur la plus peps pour trancher et donner un joli fini. Vous trouverez un tuto de Knitspirit où elle explique très bien ce point de bordure en cliquant ici.

granny3

Je suis super contente du résultat. Voilà un « carré grand-mère » qui ne fait pas ringard du tout. En plus, les commentaires dans le train valaient le coup. ^^ De la tête hallucinée d’un monsieur fixant mes doigts genre « mais comment elle fait ça?! » au commentaire d’une dame « didjû que c’est beau ça! », c’était trop comique.

granny1

Ménage de la rentrée et patchwork

Oulàlà ! 3 mois que je n’ai rien posté… Oups… Pas fière…

Mais bon, j’avais une excuse, même plusieurs ! Recherche d’appartement, de boulot, crapahutage dans la boue, randonnées et virées en pirogue à la rencontre des phoques de la Baie de Somme (trop bien ! Je le recommande !), les « vacances » ont été bien remplies ! Enfin, vacances… si on peut dire… mais on ne peut pas parler d’été non plus… alors disons que je m’excuse d’avoir abandonné mon petit atelier pendant ces trois mois.

Je n’ai pourtant pas totalement abandonné mes aiguilles pendant tout ce temps. Mais je n’ai vraiment pas grand-chose à vous présenter. En fait, j’ai plusieurs en cours… mais rien de terminé… ½ châle, ¾ d’écharpe et une chaussette… Maigre butin…

 Qu’à cela ne tienne, c’est la rentrée, alors on s’y remet ! On dépoussière tout ça et on remet de l’ordre dans son stock de laine. Mieux vaut savoir ce que l’on a pour se faire une idée de ce qu’on peut faire, n’est-ce pas ?

Exit les vieux sacs de laine (le « vieux » s’appliquant aux sacs en plastique décolorés et décrépis, et non à la laine !). Toutes mes pelotes sont désormais classées et agencées dans les magnifiques boîtes à laine offertes par mes anciennes collègues ! Voilà qui est déjà plus clair et net !

 Et parmi le tas de pelotes, j’ai retrouvé des essais, des ratés, des mini-pelotes… Et là, me vint une idée ! Pourquoi ne pas garder toutes ces chutes pour en faire, plus tard, une couverture, un couvre-lit ou quelque chose du genre (bien kitsch évidemment) ! Ca fait même d’une pierre deux coups : je tricote les chutes de laine ET je m’entraîne sur de nouveaux motifs tout en complétant progressivement le projet « couverture ». En plus, c’est en plein dans l’air du temps : tri, recyclage, et tout le toutim !

Voilà les deux motifs récemment testés, tous deux issus du livre « 300 points de tricot » offert par ma belle-sœur adorée (frottons dans le sens du poil, elle pourrait me ramener de magnifiques tissus du Mali pour de futures créations en couture 🙂 ).

Donc, voilà le cœur torsadé (point 110, page 72) et les spirales jumelles (point 234, page 148).

 

Et finalement, en rassemblant tous mes petits morceaux, fleurs et carrés au crochet, carrés de laine divers, j’arrive déjà à une taille pas mal du tout (compte tenu que ce ne sont que des fonds de pelote) !

Tout ce remue-ménage n’a pas manqué d’intriguer Surcouf, notre lapin, qui est venu (comme de bien entendu) jeter un œil sur l’évolution des opérations !

Sur ce, je vais essayer de prendre de bonnes résolutions (mais pour combien de temps…) et d’essayer de re-poster régulièrement… bien qu’une formation s’annonce d’ici la semaine prochaine. Donc, on verra bien.

Je remercie en tout cas celles qui sont venues visiter mon blog malgré tout. Ca fait plaisir de voir que les visites n’ont pas cessé ! Alors merci à toutes ! Et à bientôt j’espère !