Vive le « cravanal »!

Pour celles qui ne le savaient pas encore, je suis belge. Mais en plus, je proviens de la région du Binche… et de son carnaval!

Dans les semaines qui suivent le célèbre carnaval de Binche, les villages environnants organisent leur propre carnaval selon les mêmes codes (à quelques exceptions près). Et ayant grandi dans cette ambiance merveilleuse, je ne pouvais faire autrement que d’y emmener ma petite puce! Et elle a adoré ça! « Encore les boum boum boum maman! ». Il faut dire qu’elle assistait à son premier carnaval (pardon, « cravanal »!) âgée de trois semaines. 😉

Pour l’occasion, je lui ai confectionné un petit costume. Comme il fait toujours froid au carnaval, je n’avais pas envie de faire un joli costume qui serait caché par son manteau. J’ai donc décidé d’utiliser son manteau rouge  comme pièce du costume à part entière… et ai réalisé un costume de coccinelle! 🙂

Un petit bonnet à antennes, des ailes de coccinelle en sac-à-dos et un petit bâton orné d’un trèfle à 4 feuilles comme Cococinel! ^^ Le tout a été réalisé à partir de récup’. Un vieux t-shirt de cercle étudiant pour les ailes, un vieux t-shirt de rhéto pour le bonnet, un bâton ramassé au parc et un morceau de drap pour le bâton.

Il n’en fallait pas plus pour cette année. Et vu le regard attendri de plusieurs personnes, il a du faire son petit effet! 🙂

Publicités

Super mini-héros!

Comme chacun sait (ou devrait le savoir), nous sommes en plein dans la période de carnaval! L’année dernière, j’avais tricoté à mon filleul un petit costume de Link, le héros de Zelda.

Cette année, l’idée est venue d’elle-même. Avec sa petite bouille de canaille et sa mèche blonde, il ressemble à s’y méprendre à Jack Jack des Indestructibles!

Après avoir cherché des mois (et je ne rigole pas), pas moyen de trouver un pyjama rouge qui pouvait aller. On s’est finalement rabattu sur un t-shirt à longues manches rouge pour lui confectionner son habit de super héros.

Avec des morceaux de t-shirts de couleur, j’ai confectionné (un peu beaucoup) au feeling le motif des Indestructibles. Bon, d’accord, le vrai Jack Jack n’a pas de motif sur son costume. Mais bon, sans ça, ça reste un bête pyjama rouge!

indestructibles2

Une fois les morceaux cousus ensemble, il ne restait plus qu’à le fixer sur le t-shirt et… Tadaaaaaaaaaaa!

indestructibles1

Il ne reste plus qu’à attendre le carnaval d’Estinnes, dimanche pour voir notre petit super-héros en tenue!

Inspiration carnavalesque

Aaaaaahhh période bénie de carnaval! La douce musique des tambours emplit les rues, les sabots, grelots et apertintailles résonnent! Native de la région de Binche, j’ai été bercée par ce folklore et cette ambiance unique du carnaval. Le personnage emblématique est le gille, fier défenseur des couleurs nationales! Pour ceux qui ne connaissent pas, en voici un petit exemple trop chou! Hé oui, la fièvre du carnaval commence tôt!

Il faut savoir que, après le carnaval de Binche, on peut encore profiter de l’ambiance des tambours et des confettis tous les week-ends jusque… ouhhh… longtemps! Puisque chaque village environnant la « cité du Gille » organise son propre carnaval.

Cette année, en allant faire un tour au carnaval de Binche, je suis retombée sur des casquettes et des bérets inspirés du costume du gille. Et comme chaque année, je me tâte « oui, mais il est pas très beau celui-là »  « et ils sont un peu chers, non? »… Donc, comme chaque année, je repars bredouille. Sauf que, depuis l’année passée, j’en ai appris des choses en couture! Pourquoi pas le faire moi-même!!! Oui, je sais, c’est une lubie typiquement « région de Binch-oise » mais bon! On ne se refait pas!

Je me suis dépêchée d’acheter tout ce qu’il me fallait pour l’avoir terminé pour le carnaval de mon village, dans deux semaines. Béret et feutrines achetés, on se lance dans le dessin des motifs: le lion, la couronne et l’étoile.

Après découpage des motifs, ça donne ça. Il ne reste plus qu’à les coller à la colle blanche (pour être sûre que ça ne parte pas malgré la couture… on n’est jamais trop prudents…).

Pour terminer, il reste à coudre le tout avec du fil blanc, voyant sur les couleurs mais traditionnel! Et voilà, le tour est joué! Me voilà parée pour le carnaval. Au moins, cette année, je n’aurais pas froid à la tête!

 

Pour les curieux et intéressés par le carnaval de Binche qui est, faut-il le rappeler, reconnu chef-d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco depuis le 7 novembre 2003, le site officiel est ici.