Petit ensemble des sous-bois

Le temps passe vite, en fin de compte, et, sans s’en rendre compte, notre petite terreur sera bien vite là pour égayer notre petit logis. Les idées fusent, les aiguilles chauffent et, maintenant que j’ai plus de temps pour moi, les projets prévus de longue date prennent forme et se complètent un à un.

Aujourd’hui, je vous présente un ensemble tout mignon. J’ai acheté la laine dans mon magasin de laine préféré, au Petit grain chez Jacques et Carole à Saint-Valéry-sur-Somme. Avec 4 pelotes de Fonty « N°3 », j’ai tricoté une petite brassière et une paire de chaussons.

Avant de poster une photo, je préfère vous prévenir tout de suite… la brassière est ratée…. Du moins, c’est ce que m’a dit franco une CHARMANTE marchande de fils, boutons et autres articles de mercerie sur le marché de Saint-Valéry-sur-Somme. Pour les curieuses, l’anecdote se trouve à la fin de l’article.

Trêve de plaisanteries! Voilà mon ensemble des sous-bois plus que parfait!

kimono et chaussons

La brassière comme les chaussons ont été réalisés sur base de patrons publiés dans un livre et un magazine. Je tiens donc à préciser (puisqu’on me le demande systématiquement) que je ne les donnerai pas gratuitement puisque les droits ne m’appartiennent pas. J’espère que vous comprendrez.

Les chaussons ont été réalisés sur base du patron La vie en rose issu du livre Chaussons de bébé de Caroline de Hugo. livre chaussons de bébé

Je n’avais plus assez de laine pour réaliser la cordelière alors je l’ai remplacée par un fin lacet en cuir naturel.

chaussons oranges

En ce qui concerne la brassière, j’ai utilisé le patron Brassière Rayon de Soleil du magazine Ideal Layette #163.

kimono

Comme je ne trouvais aucun bouton assez mignon pour aller avec ce pull, une amie – la marraine, qui plus est! – m’a proposé d’en créer en pâte fimo. Comme nous aimons le thème des animaux des bois, elle nous a fait des petits écureuils et des petits glands.

boutons kimono

A-do-rable! Vous ne trouvez pas? Je n’aurais pas pu trouver mieux dans le commerce. Résultat: un ensemble unique et mignon tout plein pour notre petite merveille à venir!

🙂

Maintenant pour les curieuses, l’anecdote croustillante de la brassière ratée!:

En quête de boutons pour la brassière, je me suis arrêtée devant l’étal d’une marchande de fils sur le marché de Saint-Valéry-sur-Somme. Je regarde et lui demande si elle aurait des boutons pour aller sur ma brassière. Elle me l’arrache littéralement des mains et, selon cette AIMABLE dame, j’ai fait la boutonnière trop étroite. AUCUN bouton ne passera JAMAIS. (Première surprise de me faire ainsi agresser). De plus – petite idiote que je suis -, j’ai mis les boutons du mauvais côté! De ce côté, c’est pour les garçons, ce qui fera dire à tout le monde que mon enfant est un garçon, évidemment! Du coup, elle me dit « bon ben vous l’avez ratée, vous l’avez ratée! Y a rien à faire! ». Je ne vous raconte même pas mon envie de lui faire avaler toutes ses pelotes, ses fils et ses boutons! Bref, si je peux me permettre un conseil: même si votre vie en dépendait, n’achetez pas vos boutons, fils, fermetures éclairs ou autre sur le marché de Saint-Valéry-sur-Somme! (En en parlant avec d’autres personnes, cette dame agit de la sorte avec tous ses clients. A croire qu’elle ne veut pas vendre et/ou qu’elle s’amuse à insulter et agresser les gens).

Publicités

Chaussons et bonnet tourbillon

Petit package naissance: bonnet et chaussons en laine.

J’avais, dans mon stock, une pelote de laine jaune à peine entamée. Jusqu’ici, je me demandais que faire avec moins d’une pelote… Pas grand chose a priori. Mais maintenant que l’option « garde-robe de bébé » est ouverte, j’avais enfin une bonne occasion de l’utiliser.

J’ai donc choisi de faire un petit bonnet tourbillonnant. Le patron du Swirl Hat – tant qu’on y est – est par .

Une fois le bonnet tricoté, il restait approximativement la moitié de la pelote. Je me disais qu’il restait peut-être assez pour tricoter une micro mini paire de chaussons. Je me suis donc lancée dans le tricot des Garter Stripe Baby Socks … pour me rendre compte que je n’aurai pas assez de laine pour finir les chaussons!

Qu’à cela ne tienne, on sort le plan B. J’ai fini les pointes de chaussons avec de la laine blanche. Et, en fin de compte, c’est pas plus mal!

bonnet-chaussons

Par contre, j’ai tricoté le bonnet en taille « nouveau-né » mais il est apparemment plus grand. Du moins, j’espère qu’un nouveau-né à une tête plus petite que ça!

Et voilà un petit package anti-froid pour petit loulou!

Ensemble fruité à croquer!

Une naissance dans la famille, ça donne des envies de tricot pour bébé!

C’est une fille! Mais hors de question de faire quelque chose de ringard, rose bonbon avec son initiale dessus. En fouinant sur ravelry, je suis tombée sur ces patrons trop mignons de bonnet « myrtille » et des chaussettes feuilles. J’ai adapté à la laine choisie et finalement, la taille est bonne… Enfin, bonne par rapport au patron, mais trop grand pour la tête de la petite.

M’enfin, je suis super contente du résultat. Voyez- plutôt! Ne craquez-vous pas vous aussi?

Chaussettes survitaminées!

La paire de chaussettes de monsieur est terminée ! Un modèle de chez Drops Design, réalisé en coton jaune-orange déniché chez Lidl il y a des années. Elles ne sont pas parfaites. J’ai eu quelques soucis avec le talon mais c’est normal, c’était la première fois que je m’y collais.

En plus,  j’ai du adapter le modèle à la laine choisie par le loulou, à grand renfort de calculatrice et de règle de trois. Moi qui déteste les maths, j’étais servie. Mais en fin de compte, elles ont la bonne taille de tous les côtés (talon, largeur, longueur). Donc, on peut dire que c’est une réussite ! A améliorer pour la prochaine fois, le talon et la pointe qui sont un peu trop « ajourés ».

Enfin, voilà, le monsieur va pouvoir crapahuter à son aise, les pitous bien au chaud!

 

Ma première paire de chaussettes

Et voilà! J’ai fini ma première paire de chaussettes! Je suis contente, elles sont assez réussies. Bon, il faut dire que je ne me suis pas trop mouillée, j’ai opté pour un modèle tube (sans talon donc) pour le premier essai chaussettesque!

Et malgré ce que les gens disent: non, il n’y a pas trop de tissu sur le devant du fait qu’il n’y a pas de talon, et non ça ne tire pas au talon non plus! Elles sont trop chouettes: belle couleur, beau motif, faciles à faire (on tourne sans arrêt jusqu’à la pointe où on diminue).

Bon, sur ma photo, on a l’impression qu’il y en a une plus haute que l’autre mais c’est juste moi qui ai plus tiré sur la droite.

Pour rappel, je me suis basée sur un modèle Drops Design trouvé ici. Et pour voir d’autres réalisations de ce modèle, filez voir sur ravelry. Je les ai réalisé en taille 38/40. La seule chose à  préciser (pour celles qui voudraient tester), c’est que ça se rapproche beaucoup plus du 38 (comme moi) que du 40… puisqu’elles sont déjà très ajustées pour  moi.

Bref, comme quoi, même avec de la « bête » laine trouvée par hasard chez Lidl, on peut faire de chouettes choses!

Au projet suivant maintenant! J’ai hâte de m’y mettre! Une autre paire pour moi, une paire pour Loulou, un pull à large col avec la laine turquoise reçue pour mon annif. De belles soirées laineuses en perspective!

Et de une!

En voilà une de finie! Youhouh!

Une semaine (de samedi à jeudi) pour la faire, mais bon… Si on est pressée, on va en acheter, hein! Bref, voilà que j’accouche de ma première chaussette.

Bon, simplement posée, elle ressemble plus à un poisson ou un fourreau de dague. Mais portée, elle donne plutôt bien.

Elle est à la bonne taille, elle ressemble au modèle, n’est ni trop chaude, ni trop rêche, ni trop épaisse. Et elle tooouuuurne! 😛 Je vais donc pouvoir la porter dans mes chaussures (le plan B était d’en faire des chaussettes de télé)!  Enfin, on verra après un essai avec sa jumelle… Faut encore que je m’y attèle…

Les photos ne rendent pas assez bien l’effet tournant à mon goût… mais quand la deuxième sera faite, je reprendrai des photos à la lumière du jour, parce qu’avec la lampe du salon, c’était pas évident.

Pour les infos et les liens vers le patron, voir ici.

 

Grande première!

Ca y est! Je me lance!

Maintenant que j’ai reçu des aiguilles circulaires pour mon anniversaire, je peux me lancer dans la confection de chaussettes. Ca fait longtemps que l’idée me turlupine mais faute de matériel et de technique, je ne m’était pas lancée. Les dizaines de pelotes « spéciales chaussettes » attendait donc tristement dans leur sac jusqu’à ce week-end où j’ai entamé ma première chaussette!

L’occasion était d’autant plus trouvée que Pénélope’s sisters ouvre un nouveau blog entièrement consacré aux chaussettes et autres accessoires pour les « pitous »: Les chaussettes de Pénélope. J’y ai trouvé un lien super vers les créations gratuites de Drops Design. J’en ai choisi plusieurs (avec la vingtaine de pelotes qui attendent, je vais pouvoir me lâcher!) mais je commence avec celle-ci:

Chaussettes « tube » donc sans le problème du talon, avec un motif tout simple mais néanmoins sympathique de côtes 2×2 qui se décalent pour donner un effet tournant. Ma maman me dit que j’aurai toujours l’impression que mes chaussettes sont mal mises. 🙂

Le patron peut être consulté ici (sur le site de Drops Design) et on peut zieuter ce modèle déjà réalisé par d’autres (sur Ravelry).

J’ai réussi à dompter la technique de tricot sur aiguille circulaire grâce à la vidéo de Knitspirit et à celle-ci. Fière! Voilà donc ce que ça donne sur mes aiguilles (et sur mon bras…) pour l’instant. Je suis assez contente de la laine. Je trouve que la couleur donne extrêmement bien (alors qu’elle vient bêtement de chez Lidl)…

A suivre donc!