Grannysquare géant

Grande nouvelle! Notre petite terreur est en préparation et doit venir agrandir la famille cet hiver. Pour préparer sa venue, j’avais envie de tricoter ou crocheter une couverture douillette. D’ailleurs, il va falloir vous y habituer. La plupart des projets en cours sont des projets pour bébé, du coup!

Comme j’ai une heure de trajet en train matin et soir, je me suis dit que je rentabiliserais bien ce temps perdu pour travailler sur cette couverture. Dans ce cas, le crochet était plus adapté à l’espace qu’on a dans le train. En plus, il paraîtrait que les aiguilles à tricoter sont interdites dans les trains car jugées trop dangereuses… C’est une arme blanche quand on y pense! Ooouuhhh la vandale!

Bref, j’ai vite craqué sur le principe d’un géant granny square. Et une fois les couleurs choisies, je me suis lancée.

granny2

J’ai utilisé deux couleurs sobres (ici, gris et blanc) et une couleur peps (le corail, évidemment!). J’ai commencé par quatre rangs en corail puis j’ai alterné deux rangs de chaque couleur jusqu’à ce que le carré mesure environ 80 cm de côté (ici, plutôt 85cm).

Comme bordure, j’ai fait un rang de mailles serrées dans la même couleur que la dernière couleur employée (ici le blanc), suivie d’un rang de point écrevisse dans la couleur la plus peps pour trancher et donner un joli fini. Vous trouverez un tuto de Knitspirit où elle explique très bien ce point de bordure en cliquant ici.

granny3

Je suis super contente du résultat. Voilà un « carré grand-mère » qui ne fait pas ringard du tout. En plus, les commentaires dans le train valaient le coup. ^^ De la tête hallucinée d’un monsieur fixant mes doigts genre « mais comment elle fait ça?! » au commentaire d’une dame « didjû que c’est beau ça! », c’était trop comique.

granny1

Sous-verres

Le printemps est là. C’est officiel! Bien qu’il soit encore timide, on rêve déjà aux aprèms au soleil avec un bon bouquin, aux barbec’ et aux apéros!

En pensant apéro, je me dis que c’est le bon moment de vous proposer ce patron de sous-verres au crochet. Je les ai crochetés il y a quelques mois déjà mais je n’avais jamais pris le temps de le mettre sur le blog. Bouh la vilaine paresseuse! Enfin voilà, je répare ma fainéantise en vous donnant le patron écrit et en « diagramme » arrangé à ma façon.

Voilà donc ces fameux sous-verres dont l’idée originale vient d’ici.

sous-verres1

L’avantage est que vous pouvez choisir la couleur, et utiliser les fonds de pelotes qui trainent dans votre réserve. De la récup’ bien utilisée en somme.

sous-verres2

Le seul défaut que je peux leur trouver est que le centre du sous-verre est un peu bombé. Du coup, pas de problème avec les tasses, les verres à vin… qui ont le pied « creux ». Par contre, les verres à soft aux pieds plats sont un peu instables.

sous-verres3

Pour les instructions de montage, c’est par ici. Et d’avance, bons apéros à toutes!

Matériel

– n’importe quelle laine. Ici, laine « Bravo » de chez Véritas (100% acrylique)

– crochet adapté à votre laine. Ici, crochet n°3.

Abréviations

m.= maille

m.l.= maille en l’air

m.s.= maille serrée

br.= bride

d.b.= double bride

Explications

Crocheter une chaînette de 4 m. fermée en anneau.

Monter 3 m.l. puis 17 d.b. dans l’anneau de base (ou plus suivant votre laine). Fermer le tour par 1 m.s.

Monter 3 m.l., 1 d.b., 1m.l., 2 d.b., *2 d.b., 2 m.l., 2 d.b.*. Répéter la séquence entre astérisques jusqu’à obtenir 18 d.b. Fermer le tour par 2 m.s.

Monter 3 m.l., 1 d.b., *1 d.b., 1 m.l., 2 d.b.* La séquence entre astérisques s’insère dans l’espace formé par les 2 m.l. du rang précédent. Continuer jusqu’à fermer le tour.

Monter *1 br. entre les 2 d.b. du rang précédent, 5 d.b. dans l’espace de la m.l. du rang précédent, 1 br. entre les 2 d.b. du rang précédent, 1 m.s.*. Répéter jusqu’à fermer le tour.

J’ai bricolé un petit montage sur une photo pour vous aider à comprendre les instructions de montage. 🙂 En espérant que ça vous aide un peu… On part du centre et on remonte rang par rang en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

diagramme

Robe, bandeau et jambières pour poupée

Voilà la suite de la garde-robe de « Jeannette », une poupée Corolle. Elle dispose maintenant d’une petite robe, d’un bandeau pour ses cheveux et des jambières assorties. Tout est réalisé au tricot sauf la fleur qui est faite au crochet.

Tout d’abord, les dimensions de la poupée pour vous donner une idée et adapter en fonction de la vôtre :

Mesures de la poupée

Taille (de la tête aux pieds) : 32cm

Tour de tête : 26cm

Tour de cou : 6cm

Tour de poitrine : 22cm

Longueur de bras (avec épaule, sans main) : 14cm

Tour de poignet : 8cm

Longueur de jambe : 11cm

Tour de cheville : 9cm

Pied : 3,5cm

Voilà donc la garde-robe…

… et l’ensemble porté par la dite « Jeannette »

Pour les explications, suivez le guide:

LA ROBE

Points employés

Point de riz : *1m. endroit, 1 m. envers*, au rang suivant tricoter 1m. endroit sur 1m. envers et inversément.

Jersey endroit : 1 rang endroit, 1 rang envers

Matériel

– ½ pelote de Gedifra Riana de chez Veritas

– Aiguilles 4,5

Patron de la robe de poupée (les mesures sont données en cm)

 

Dos (33m./42rgs)

– Monter 33 m. et tricoter 4cm en point de riz, puis continuer en jersey endroit.

– A 7,5cm de hauteur, commencer à diminuer :

*À 3m. du bord, diminuer 1m. de chaque côté

*Tricoter le rang suivant normalement

*Répéter 5x ces 2rgs.

– A 11cm de hauteur, recommencer le point de riz.

– Tricoter 3 rangs puis augmenter de 10m. de chaque côté pour les manches.

– Après 4,5cm de hauteur de manches, rabattre toutes les mailles.

Devant (33m./42rgs)

– Tricoter de la même façon que le dos.

– A 11cm de hauteur, tricoter 3rangs en point de riz, puis augmenter de 10m. de chaque côté pour les manches.

– A 2,5cm de hauteur de manche, tricoter 15m., rabattre 13m. pour le col, et finir de tricoter les 15m. restantes.

– Placer un des côtés sur une grande épingle à nourrice ou une aiguille auxiliaire.

– Tricoter chaque côté sur 8 rangs pour arriver à 4,5cm de hauteur de manche.

– Rabattre les mailles.

Pour finir, coudre les deux faces ensemble.

LE BANDEAU « FLEUR »

Le bandeau (au tricot)

– Monter 20m. sur des aiguilles 3,5 et tricoter 26cm de jersey endroit

La fleur (au crochet)

– Monter un anneau de base : chaînette de 3m.l. et 1m.c. pour le fermer

– Monter 5m.l. puis 5x *1br., 3m.l.*

– Sur chaque « arc » formé entre deux brides, crocheter 1m.s., 1m.l., 2br., 1m.l., 1m.s. Terminer la fleur et rentrer le fil.

– Changer de couleur pour crocheter la deuxième partie de la fleur.

– Commencer sur l’envers en attachant le fil sur une bride par une m.c.

– Monter 5m.l. puis 5x *1br., 5m.l.*

– Au deuxième tour, retourner la fleur pour travailler sur l’endroit.

– Crocheter sur chaque arc 1m.s., 1m.l., 3br., 1m.l., 1m.s.

Coudre la fleur sur la couture du bandeau pour la cacher.

LES JAMBIERES

– Tricoter 20m. (soit 9-10cm) de côtes 1×1 sur des aiguilles 4,5.

– Monter 6cm puis rabattre les mailles.

– Coudre sur la largeur.

Paréo

Cet été, j’ai réalisé un paréo au crochet. Je n’ai pas encore su le porter beaucoup… Ca… quand on choisit des vacances en Bretagne, faut pas trop rêver! 🙂 Mais il peut aussi se porter en châle ou en écharpe style keffieh.

J’ai trouvé les explications (en italien mais facilement compréhensibles) sur le site Crochodile. J’ai adapté les mesures à ma taille et au coton dont je disposais. Et j’ai aussi remplacé les franges par une bordure en treillis classique assez large.

Pour les explications, consulter ici (article du jeudi 20 août 2009).