Lingettes lavables

Peu après la naissance de ma petite puce, je me suis vite rendue compte que les lingettes et les cotons jetables pour le change n’étaient vraiment pas idéaux. Nous avons commencé à repenser notre mode de vie en « zéro déchet ». Soyons clairs, nous en sommes encore loin! Mais un petit geste puis un autre… et ça peut commencer à faire une différence.

Donc, même si nous n’avions pas la possibilité matérielle et le feu sacré pour passer aux langes lavables, nous avons au moins fait un effort par rapport aux lingettes lavables. Elles ont bien vécu en deux ans et sont maintenant bien décolorées, mais toujours en bon état d’utilisation.

Aujourd’hui, j’ai remis ma machine à coudre en route pour une amie qui m’en a commandé. Pour l’occasion, j’ai sorti mes plus beaux tissus. Et je suis assez contente du résultat. Au final, c’est tout simple. Des carrés de tissu éponge et des carrés de coton de 12×12 cm pour que, une fois cousus, ils fassent 10x10cm.

Pour ma propre utilisation, je couds des carrés de 10x10cm pour un résultat final de 8x8cm.

Et voilà le résultat! Une chouette idée de cadeau de naissance!

Soit dit en passant, ça peut aussi servir de lingettes démaquillantes. 😉

Publicités

Porte-bazar pour petit loulou impatient

L’été arrive enfin! Et avec lui, la perspective de vacances avec leurs trajets plus ou moins longs selon les sensibilités. Pour une enfant de deux ans, impatiente et vite agacée, deux heures de route peuvent paraître interminables. Et, en bonne partageuse, elle réussit bien à les faire paraître interminables pour les parents aussi!

La cause: rien à faire. Et pour cause, elle n’a pas accès facilement à ses jouets et livres.

Je sais qu’il existe des petits sac à pendre au siège du passager avant pour contenir les jeux et livres. Mais une fois attachée dans son siège, le sac aurait été trop loin. Du coup, brainstorming, mesures et on est parti pour un porte-livres/jeux/doudou/tétine/caillou (biffer la/les mention(s) inutile(s)) à placer sur la portière de la voiture.

Ca a été plus facile que prévu. J’ai cousu deux grandes bandes de tissu (mesurée pour s’adapter à la voiture et à la hauteur de son siège) et deux triangles. Une fois cousus ensemble, cela donnait ceci:

Comme la poche avait tendance à bailler, j’ai insérer une plaque en plastique dans la partie avant. Pour le dos, j’ai laissé souple pour que ça s’adapte parfaitement à l’arrondi de la portière. Pour la fixation, j’ai cousu deux petits élastiques, que j’attache in fine à des ventouses sur la vitre de la voiture.

Et voilà ce que ça donne! Je suis assez contente et ai hâte de tester cette nouvelle installation avec la miss. Mais a priori, elle devrait pouvoir atteindre tout son joyeux bazar et (espérons) passer le temps plus facilement.

Poussette personnalisée

Pour son anniversaire, ma petite arsouille a reçu une poussette pour jouer à la petite maman. Elle l’adore et y joue sans arrêt. Seulement voilà, personnellement, il y a quelque chose qui me chiffonnait dans son look. Couleur uniforme, tissu synthétique… Je la trouvais un peu tristounette, conformiste. Et puis… soyons honnête… je ne suis pas pour le genrage. Les filles ne doivent, à mon sens, pas baigner dans le rose et les froufrous dès le plus jeune âge. Apprenons-leur à apprécier d’autres couleurs. Parce que question marketing, on dirait qu’ils n’en ont gardé que deux: le rose et le bleu! Effrayant!

Bref, c’était aussi l’occasion de m’amuser un peu en couture. J’ai donc fait mes fonds de tiroirs et ai choisi d’utiliser de la récup’ pour confectionner une nouvelle poussette.

J’ai donc utilisé un vieux pantalon en velours gris de mon amoureux, des chutes de rideaux pour confectionner des biais, une chute de moustiquaire (pour le panier), des boutons et cordons de récup’. Après découpe sur un tissu-test, je me suis lancée et voilà le résultat.

Je suis assez satisfaite. Je la trouve plus douce, avec quand même une touche de féminité avec le tissu Liberty sur le pare-soleil. Et on garde malgré tout du rose grâce aux roues et aux décorations en plastique. Un bon compromis je trouve. La petite arsouille l’aime toujours autant et promène allègrement son bébé dans tout l’appartement.

Et vous? Vous la préfériez avant ou après?

 

 

Vive le « cravanal »!

Pour celles qui ne le savaient pas encore, je suis belge. Mais en plus, je proviens de la région du Binche… et de son carnaval!

Dans les semaines qui suivent le célèbre carnaval de Binche, les villages environnants organisent leur propre carnaval selon les mêmes codes (à quelques exceptions près). Et ayant grandi dans cette ambiance merveilleuse, je ne pouvais faire autrement que d’y emmener ma petite puce! Et elle a adoré ça! « Encore les boum boum boum maman! ». Il faut dire qu’elle assistait à son premier carnaval (pardon, « cravanal »!) âgée de trois semaines. 😉

Pour l’occasion, je lui ai confectionné un petit costume. Comme il fait toujours froid au carnaval, je n’avais pas envie de faire un joli costume qui serait caché par son manteau. J’ai donc décidé d’utiliser son manteau rouge  comme pièce du costume à part entière… et ai réalisé un costume de coccinelle! 🙂

Un petit bonnet à antennes, des ailes de coccinelle en sac-à-dos et un petit bâton orné d’un trèfle à 4 feuilles comme Cococinel! ^^ Le tout a été réalisé à partir de récup’. Un vieux t-shirt de cercle étudiant pour les ailes, un vieux t-shirt de rhéto pour le bonnet, un bâton ramassé au parc et un morceau de drap pour le bâton.

Il n’en fallait pas plus pour cette année. Et vu le regard attendri de plusieurs personnes, il a du faire son petit effet! 🙂

Plaid personnalisé

Ca y est. La puce passe chez les grands à la crèche. Dernière étape avant l’école (non, non, pas de larmichette, j’ai juste une poussière dans l’oeil…).

Pour cette étape, les puéricultrices demandent d’amener une couverture pour qu’elle puisse personnaliser son petit lit.

J’avais acheté, à sa naissance, deux plaids: un orange vif (utilisé pour la couverture de Maxi Cosi) et un vert pomme. Jusqu’à présent, je l’avais utilisé tel quel pour la couvrir dans sa poussette. Mais pour l’utiliser à la crèche, j’ai voulu le personnaliser.

A moindre frais, j’ai utilisé un reste de tissu vert à étoiles et du fil blanc cassé. J’ai découpé des étoiles et son prénom dans le tissu, que j’ai pré-collé sur le plaid avec du tissu thermocollant. J’ai ensuite tout simplement contouré les formes avec le fil blanc cassé en point zigzag serré. Et voilààààà! La puce est très contente de sa couverture et est parée pour la grande section!

plaid-elsa

Couverture pour Maxi Cosi

Toujours dans l’optique de la préparation de la venue de la petite puce, j’ai testé le patron Hooded carseat blankies de Kelly du blog The Complete Guide to Imperfect HomemakingIl s’agit tout simplement d’une couverture avec des fentes prévues pour laisser passer les sangles du Maxi Cosi (ou autre siège-enfant de voiture).

C’est en anglais (désolée pour les Françaises récalcitrantes aux langues étrangères…) mais pas de panique! Kelly a eu la bonne idée de faire un pas-à-pas en photo très bien fait qui permet de comprendre facilement les étapes à suivre.

Le patron original proposait deux tissus entre lesquels on intègre une couche de flanelle. J’ai simplifié l’histoire en utilisant un plaid et un joli tissu… avec des petits renards!!! ^^

plaid maxi cosi1

Résultat pas trop parfait… Je vais d’ailleurs éviter de faire des gros plans! En clair, le tissu a un peu bougé pendant la coupe et la couture. Du coup, il n’est pas très symétrique. Mais de toute façon, une fois dans le Maxi Cosi, avec un bébé dedans, c’est le genre de choses qui ne se voient pas. De plus, la pose du biais est encore une étape compliquée pour moi… Surtout quand il s’agit de faire des angles que j’ai fait au feeling.

Bref, voilà ce que ça donne ouvert.

plaidmaxicosi2

Et ce que ça donne une fois fermé et bien emballé!

plaidmaxicosi3

Encore une bonne chose de faite!

Prochain projet (fini aujourd’hui) que je vous présenterai: un couvre Maxi Cosi (et plus une couverture, attention de ne pas se tromper! 😉 ) pour isoler bébé du soleil.

♪ ♫ Ne regardez pas le renard qui passe… ♪ ♫

Voilà des mois que ces bavoirs ont été offerts mais, finalement, c’est la bonne saison pour vous les présenter!

J’ai trouvé ce patron de bavoirs très mignons avec un petit renard gambadant sur le site Cré-enfantin. J’ai réalisé le plus grand des deux. Franchement, je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site qui regorge de belles créations.

Ce que j’ai adoré dans ce patron, c’est le fait que le motif ne se limite pas à l’avant du bavoir mais passe autour du cou. Mais aussi que l’appliqué est inversé (éponge sur tissu et pas l’inverse comme habituellement). Et puis, le renard est tellement mignon!

Par contre, c’est quand même beaucoup de chipotage pour coudre toutes les pièces.

Pour faire un joli ensemble, j’ai réalisé trois « burpees » ou bavoirs d’épaule dans les mêmes tissus que le bavoir.

Voilà mon résultat. Et pour le patron, c’est par ici.

bavoirs renard