Panoplie contre le froid

L’hiver est à nos portes! C’est officiel! On rallume le chauffage et on ressort tout l’équipement pour lutter contre le froid qui s’annonce. Et cet été, Martine a pris les devants et m’a demandé si je voulais bien lui préparer une panoplie sur-mesure pour affronter le froid de la manière la plus pratique possible.

En se baladant, elle était tombée amoureuse d’un chauffe-épaules rouge que portait une dame sur une robe noire. Du coup, elle m’a demandé si c’était possible d’en faire un. Mais bien sûr ! Je ne recule jamais (ou presque) devant un projet tricot ! Le désir de Martine était donc d’avoir un accessoire pour se protéger le cou de façon efficace, sans avoir à replacer son écharpe quand on a les mains prises, le tout en couleur vive dans un point relativement sobre mais élégant. Pour la laine de couleur, j’avais déniché une super laine au magasin Le petit grain à Saint-Valéry-sur-Somme (en Picardie): de la "Fonty Super Tweed". Une laine d’une qualité remarquable et respectueuse de l’environnement! Que demander de plus!

Nous avons donc choisi un modèle ensemble (que j’ai adapté et retravaillé pour avoir le modèle demandé) et, comme point, le « fisherman’s rib » ! Les « fisherman’s rib » ou côtes du pêcheur portent bien leur nom ! Il s’agit de côtes 1×1, mais travaillées d’une façon différentes (vous verrez dans le lien proposé plus loin). Elles donnent un tricot de côtes en relief, épaisses et moelleuses ! De bonnes grosses côtes pour se protéger du froid! J’ai trouvé plusieurs techniques pour tricoter cette côte du pêcheur. Après plusieurs essais, j’ai choisi cette technique-ci : http://www.purlbee.com/fishermans-rib-scarf-cowl/ Mais vous pouvez trouver plusieurs vidéos en tapant fisherman’s rib dans youtube.

Pour la forme du chauffe-épaules, j’ai réutilisé le patron de mon premier chauffe-épaules. Les dimensions indiquées fonctionnent bien. Il faut cependant faire attention : les dimensions de ce patron sont données pour deux parties cousues ensemble. Dans le cas présent, j’ai utilisé une aiguille circulaire. L’avantage est qu’il n’y a aucune couture mais il faut bien faire attention à doubler les mesures… puisqu’on ne tricote qu’une partie entière et pas deux !

A la demande de Martine, il fallait un col plus petit. J’ai donc monté un col d’environ 64 cm de diamètre. On diminue ensuite, sur 9 cm de hauteur, jusqu’à 50 cm de diamètre. Après quoi, on augmente jusqu’à 100 cm de diamètre sur 17 cm de hauteur. On tricote enfin jusqu’à la longueur voulue.

Avec ces explications, vous pourrez adapter ce modèle à tous les types de laine et à toutes les aiguilles. Il ne vous reste qu’à calculer le nombre de mailles par rapport à votre échantillon.

Voilà les explications détaillées pour ce chauffe-épaules.

Matériel

- 4 pelotes de Fonty Super Tweed rouge chiné

- une aiguille circulaire 5 mm

Echantillon

10 x 10 cm = 17 m. x 25 rgs

Explications

Monter 108 m. (environ 64 cm) sur une aiguille circulaire n°5

Tricoter en côtes 1×1 ou en « Fisherman’s rib ».

Placer deux marqueurs pour séparer les mailles en deux parts égales.

A partir du 13e rang, diminuer de 4x 2 m. tous les 2 rgs. (1m. à chaque marqueur pour que le tricot soit agrandi de manière régulière).

Continuer à tricoter jusqu’au rang 33 (soit 9 cm).

Commencer les augmentations :

- augmenter 5x de 2 m. tous les 3 rgs (1m. à chaque marqueur pour que le tricot soit agrandi de manière régulière).

- augmenter 7x de 2m. tous les 2 rgs (idem).

- augmenter 6x de 2m. tous les 3 rgs (idem).

Continuer à tricoter jusqu’au rang 140.

Rabattre les mailles souplement! (Je me permets d’insister car j’ai du tout défaire et recommencer la fermeture du tricot car il était tout étriqué!)

Et voilà le résultat!

Et porté, ça donne ça!

Avec ce modèle, on peut même se permettre la fantaisie de porter le chauffe-épaules avec les "côtés" sur le devant (on fait donc un quart de tour) pour avoir un aspect pointu de poncho.

Vous remarquez qu’il y a une paire de mitaines assorties. La panoplie parfaite pour affronter l’automne.

Elles sont vraiment très simples. Voici les explications ci-dessous.

Monter 32 m. (soit environ 15cm, ou plus en fonction de la taille de votre poignet)

Tricoter en côtes 1×1 jusque 7 cm de hauteur.

Augmenter de 5 x 2m. tous les 2 rgs (jusque 10,5 cm de hauteur).

Laisser en attente 6m. pour le pouce et continuer à tricoter jusqu’à 18 cm de hauteur.

Rabattre les mailles souplement.

Reprendre les 6m. du pouce et relever 6m.

Tricoter les 12m. en côtes 1×1 jusqu’à la hauteur voulue.

Rabattre les mailles souplement.

Bon tricot à toutes! Et faites chauffer vos aiguilles pour ne pas grelotter cet hiver!

Col Stockholm

Avant toutes choses… JOYEUX NOËL A TOUTES!!!!

Je n’ai pas été très présente sur le blog ces derniers temps pour la simple et bonne raison que j’étais en train de tricoter des cadeaux de Noël! Et qu’une fois finis, je ne pouvais pas les poster, de peur que les personnes ne les voient!

Voilà enfin une des deux pièces tricotées pour la Noël: le col Stockholm, dont le patron vient de Ravelry, of course! Vous retrouverez le patron ici! Le mien est un peu plus court que l’original, mais donc plus ajusté. Je préfère autant!

Un col, bien épais, avec un motif original ET réversible!

Vraiment beau et pas très compliqué. Il a apparemment beaucoup plus à ma belle-soeur!

J’ai adoré le tricoter, tout autant que l’offrir! Ca réchauffe le coeur (et le cou :) ) d’offrir du tricot!

Snood 5 en 1

Voili voilou! Je peux enfin vous révéler une de mes dernières créations! Un col -ou snood si vous préférez- 5 en 1. Je me suis inspirée des modèles vendus dans certains magasins (un peu trop chers) et je l’ai adapté pour qu’il donne ce que je voulais. On peut en effet le porter de 5 façons différentes. Avant de vous les présenter, je vous explique la technique. Il n’y a rien de plus facile!

J’ai utilisé un peu moins d’une grosse pelote (250g) de laine Harley de couleur noir anthracite, tricotée avec des aiguilles 15 (presque des pieds de chaise tellement c’est large!).

J’ai monté 86 mailles (soit environ 1m20) que j’ai tricoté sur 35cm environ répartis comme suit: 15cm en côtes 2×2, puis 10cm de point de riz, et enfin 10cm de jersey endroit. Les mailles sont rabattues sur l’endroit pour faire roulotter le col. J’ai ensuite cousu un bouton qui va servir plus tard… Maintenant, suivez le guide pour découvrir les 5 façons de le porter.

Version longue: on peut le laisser pendre simplement, ce qui donne une version longue de ce col. Je ne suis pas spécialement fan de cette version, mais on la voit dans tous les magasins (ou presque). Alors…

Version courte: on peut aussi faire deux tours pour avoir bien chaud autour du cou.

Version capuche: à partir de la version courte, on peut remonter une partie du col sur la tête pour avoir une capuche. Pratique quand il neige… et de ces jours-ci, ça rend bien des services!

Version chauffe-épaules large: mises à part ses utilisations en tant que col, on peut aussi le poser simplement sur les épaules et obtenir ainsi un chauffe-épaules assez large.

Version chauffe-épaules serrée: et c’est là qu’entre en scène le bouton! Grâce à lui, on peut resserrer le chauffe-épaules contre soi. Pas besoin de tricoter de boutonnière, les mailles sont suffisamment larges pour faire passer le bouton, et d’ainsi adapter la taille du chauffe-épaules à vos envies du moment.

Cinq accessoires en un! Moi, je dis bingo! Il ne reste plus qu’à en faire un pour moi… :D (J’avoue, j’ai eu du mal à l’offrir celui-là). En tout cas, j’en suis vachement fière! Il est doux, il est chaud, il est multi-fonctions, il est esthétique! J’adore et vous le conseille fortement!

Mise à jour: pour le même modèle, mais avec un autre point, c’est par ici.

Chauffe-épaules douillet

Voilà ma première réalisation en tricot. C’est un chauffe-épaules. Très pratique pour se tenir chaud tout en ayant les bras libres (enfin, c’est mon avis! :D).

Les points choisis sont très faciles à réaliser. La seule difficulté de ce modèle: les augmentations et diminutions.

Un conseil: bien étudier le patron avant de se lancer et faire des tests au préalable si besoin (et c’est valable pour tous les ouvrages).

N.B. Il est évidemment possible d’effectuer des variantes en gardant les mesures de base et en y transposant les motifs choisis.

Patron du chauffe-épaules (les mesures sont données en cm)

Points employés

Point de riz :

Rang 1 : *une maille envers, une maille endroit* à répéter jusqu’à la fin du rang.

Rang 2 : une maille endroit sur la maille envers et une maille envers sur la maille endroit.

Côtes:

Rang 1 : *7 mailles endroit, 3 mailles envers* à répéter jusqu’à la fin du rang

Rang 2 : Tricoter les mailles comme elles se présentent, c’est-à-dire *7 mailles envers, 3 mailles endroit*

Echantillon de base (comme proposé dans le patron original)

Un carré de 10 cm en jersey envers = 13 m. et 21 rgs.

N. B. Les explications qui suivent se basent sur cet échantillon, mais il ne tient qu’à vous de les adapter au type de laine choisi (pour ça, voir les indications sur l’étiquette de la pelote)

Réalisation (Tailles 0-1-2-3-4)

Le chauffe-épaules se tricote en deux parties identiques que l’on coud ensemble.

- Monter 57-62-67-72-77 mailles.

- Tricoter 10 rangs de côtes, puis continuer en point de riz.

- A 15 cm de hauteur totale, tous les 4 rangs, diminuer à 3m. du bord de chaque côté : T.0 : 5 x 1m. – T.1-2-3-4 : 4 x 1m.

- Puis, tous les 2 rangs : T.0 : 7 x 1m. -  T.1 : 10 x 1m. – T.2 : 12 x 1m. - T.3 : 14 x 1m. - T.4 : 16 x 1m.

- Après la dernière diminution, tricoter 7 rangs sur les 33-34-35-36-37m. restantes, puis augmenter de chaque côté à 3m. du bord tous les 6 rangs 2 x 1m., tous les 4 rangs 7 x 1m.

- Tricoter sur les 51-52-53-54-55m. obtenues 4 rangs en côtes en prenant garde de les faire à l’inverse des côtes du bas (c’es-à-dire commencer les côtes par le rang 2, puisqu’on va retourner le col pour le porter).

- Rabattre les mailles souplement.

- Coudre ensemble les deux parties et replier le col.